EMBOUTEILLAGE DE LAPALISSE 2014

 

 

 

Pendant les années 60, la nationale 7 était la seule voie "rapide" qui permettait la transhumance vers la Côte d'Azur et cette route était en général à deux voies, parfois trois et très rarement, sur quelques courts tronçons, à 2 x 2 voies - d'où les embouteillages quand le flux se densifiait, là où il y avait des étranglements ou pire, des feux. Bison futén'existait pas encore et le chassé-croisé des juillettistes et des aoûtiens donnait lieu à des bouchons mémorables dans des villages sortis de leur torpeur quelques jours par an quand les bronzés de retour chez eux croisaient les blafards en transhumance vers les plages. Certains roulaient de nuit quand la température était moins élevée, pour éviter que les voitures chauffent. Et aucun garagiste n'aurait pris ses vacances à ce moment: sur la RN7,  ils faisaient leur année en deux mois.

Notre reporter, Corentin B, est allé, avec une belle délégation de notre association, à LAPALISSE pour effectuer un reportage sur cet évènement.

L’ambiance est impressionnante : vous assistez aux scènes des gendarmes, pompiers, ambulances, bonnes soeurs, auto-stoppeurs… devant la foule amassée regardant ce spectacle le long de la route bleue.

Vous en profitez pour faire le plein à la station service … d’époque !

Le bouchon de LAPALISSE, vous en rêviez… »,  Et bien ce ne sont pas les heureux vacanciers (d'un week-end) venus y faire un tour qui vous diront le contraire. La preuve en images…

De quoi passer un bon moment en famille et s’évader quelque peu, surtout pour celles et ceux qui n'ont pu suivre notre délégation.

(Reportage réalisé par Corentin)

Pour visionner les images, cliquez sur le lien ci-dessous

https://plus.google.com/photos/108332266373351887672/albums/6069380921228252753?authkey=CJaG64LJg-WXpQE

 

Pour visionner la vidéo, c'est par ici

 
 

Date de dernière mise à jour : 13/04/2015